La chronique du nomade

Premier voyage:

Cap de la Hague. à lire maintenant à la page BERNARD ORANGE. https://leszateliersdelatetedebois.wordpress.com/creations/bernard-orange/

Un autre voyage:

FEVRIER . Son anniversaire, là-bas à Montreal. Envie de revoir l’ami. Besoin de sortir de l’hiver en consacrant une amitié ancienne en nouveau printemps. Besoin d’absolu, de froid bleuté, de blanc, de Montréal et de Saint Laurent, de sapinières, de Québec et d’infini boréal. – Va savoir!

Les souliers s’agitent, la flûte et le violon frémissent.

– Allo!? –

– Eh bien, viens-t en! …

.

G A L E R I E   D ’ H I V E R

Montréal – Lasalle

.

Roissy, terminal B, 8.30 heures, porte 43. Cafétéria, soleil d’Est rasant les ailes et les carlingues. Un trait brillant monte dans l’azur lumineux. Une feuille d’érable rouge sur fond noir défie l’hiver.

Mappemondes bleu et or, étoiles et nuages, trèfle, marguerites blanches, chrysalides, papillons, palmiers blancs dans les vagues vertes et le ciel bleu foncé. Je lis les avions et pars en voyages.

.

La brique et la neige, le bouleau blanc, les reflets des fenêtres, les escaliers métalliques tombant en hélicoptères à l’arrière des maisons tandis que le ciel s’élève. Subrepticement, il neige. Des moucherons blancs voltigent du haut de l’infini et s’accrochent obstinément. Le voile plus dense, parfois, tombe en s’égaillant inexorablement.

Abondamment,                      il neige.

.

Rien que tes yeux dans l’espace de la capuche et de l’écharpe. Tu regardes la poudrerie avec tes yeux d’indienne et de blizzard. J’entre dans ton regard et dérape en vertige jusqu’au cœur du froid de l’hiver.

.

Quai Jacques Cartier, un matin d’hiver diaphane et lumineux. Je cherche les caravelles et les explorateurs dans le Vieux Port glacé. Tous les bateaux sont captifs. Rien que glace et neige. Plus loin, le St Laurent coule dans un silence glissant. Le quai s’appellerait Paul Emile Victor.

.

Quitter Montréal par la 117 Nord. La route avale la forêt, croque le ciel. Les noms chantent. La Rivière des Prairies est une plaine de neige sur la glace. Ste Agathe, Ste Adèle, Val David, Mont Laurier, les cascades gelées sont pétrifiées en orgues de cristal où la lumière joue ses notes claires dans le silence des sapinières. Silence des pas, des rires, des mots, silence abrupt et blanc des arbres et des rochers. La Beauté est muette.

.

La maison à clins de La Rivière Des Prairies, il faut y changer quelques membrures, quelques bordés pour qu’elle appareille sur la rivière du temps, des filles de Caleb jusqu’aux premiers pas sur Mars.

.

Buffet froid

La glace mentholée, la neige d’œufs montés, le froid sec acidulé, les glaçons entrechoqués, la fontaine d’orgues gelés, la forêt pétrifiée, le fleuve-temps s’écoule ; la ville blanche savourée, les gens emmitouflés, les enfants rieurs réjouis, je m’abandonne aux délires des sens.

.

Le soleil bleu, bleu solaire, plus bleu, plus froid dans l’infini. Je rêve de parcourir ce bleu céleste, de marcher dans ce désert de bleu, de faire voler ce bleu à chaque pas telle une poudrerie d’espace et d’infini. Je construis une cabane pour toi, mon amour, ta chaleur d’être, tes sapins, ta neige, le froid qui me limite, le chaud qui m’enflamme, et nos enfants qui palpitent au loin comme des oiseaux éblouis.

.

Jean-François Catelin

Montréal,

Ville Lasalle, Février 2004 .

Textes extraits de « GALERIE D’HIVER », poèmes publiés aux Editions de « l’Arbre du Temps ».


J.F.Catelin  a  publié

– Poésie

Neige et flamme, Le Poème de Toi (Les Paragraphes Littéraires), Neuf poèmes (Illustrations de P.M. Eudes, Ed. Traces), Irlande Continent de la mémoire (Ed. Traces) Le drakkar symphonique (Ed. l’arbre du temps) Le voyage de Hollande (Ed. L’arbre du temps, Juillet 2003) L’arbre du voyageur. Poèmes de l’Isle Maurice ( Ed. L’arbre du temps, Déc.2003)

– Chansons

Catelin chante Lavaur, Ed. Traces.

M et JF Catelin chantent, (13 chansons ; 1976)

M et JF Catelin , (14 chansons ; 1979 ; (présentation de G.Perrault)

Editions «  l’arbre du temps »

14, rue V.Lefèvre     50230 Agon-Coutainville

Tel 02 33 46 45 89                                                    jf.m.catelin@wanadoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s