Marguerite Gauthier Protopopova

Sur les ailes des contes slaves, au Festival 2009

«  Dans le cadre du festival du cinéma russe à Honfleur, des contes et légendes slaves dans les écoles et ailleurs. Une sensibilisation à la culture russe.

Les contes, les légendes émanant de l’immense terre russe, rude par son climat, belle par ses paysages et ses traditions, marquée par son histoire… Je vous  les raconte. Simplement, mais avec l’enthousiasme et la nostalgie de ceux qui en sont originaires, sans l’avoir vraiment connue, sauf par les coutumes chargées d’affection et de saveurs inoubliables transmises par mes parents et grands-parents.

Un monde où les croyances et les traditions perdurent.

Où l’habitation, les forêts et l’eau sont habités par des êtres étranges aux pouvoirs magiques ou maléfiques, où l’animal s’humanise et devient l’associé de celui qu’il veut protéger.

Où la sagesse des anciens dénoue les situations les plus désespérées.

Où se nouent des alliances improbables entre habitants des très simples isbas et des plus somptueux palais.

Les objets et êtres magiques, alliés à la persévérance d’êtres humains souvent démunis, nous entraînent, parfois avec violence, toujours à travers un espace immense, à un dénouement étonnant et inespéré. »

Marguerite Gauthier Protopopova

Marguerite est devenue « notre » conteuse.

Rien que son prénom, c’est déjà une belle histoire. Elle est arrivée à Honfleur en 2007, poussée par un  grand vent d’Est qui souffle tous les ans, fin novembre, avec le festival du cinéma russe.

Elle  offre du rêve dans les classes. Et conte après conte, elle  initie petits et grands aux mystères et à l’ambiance de son lointain pays. D’Isba en forêts de bouleaux, de fils de Tsars en Baba Yaga, de Princesse Grenouille en Oiseaux de Feu, Marguerite  nourrit notre imaginaire de créatures intrigantes et attirantes, en écho toujours aux contes de notre propre enfance.

Elle nous  attire et nous emmène dans l’intimité de son univers d’enfance, dans des endroits et temps  lointains, sans que l’on ait le temps de se retourner ni même de s’en apercevoir… Les enfants sont captivés, même les plus agités.

Encore des contes Marguerite! Encore des contes!

Invitez-la sans l’ombre d’une hésitation, dans vos écoles vos foyers, théâtres…

C’était à Honfleur: https://leszateliersdelatetedebois.wordpress.com/2010/05/11/marguerite-et-les-dragons/



Et si vous voulez en savoir plus, cliquez:  Marguerite,

passeur-de-legendes

Vanessa S.C.

.

A lire également sur ce blog, l’article « Emigration »: https://leszateliersdelatetedebois.wordpress.com/2010/03/15/emigration/

Et des poèmes:

https://leszateliersdelatetedebois.wordpress.com/2010/03/30/tu-es-femme-et-tu-aimes/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s