Archives de la catégorie ‘Coup de trafalgar…’

H.O !    (Lire : « à chaud !)

 Ecrivaine française, prix Fémina en 2001,Marie NDIAYE vient d’obtenir le prix Goncourt 2009  pour son roman « Trois femmes puissantes » ( que je lis actuellement.)

Avant cette consécration, l’écrivaine s’était exprimée sur  la politique du gouvernement actuel reprenant une phrase de Marguerite DURAS : « La droite c’est la mort. »  « Pour moi , ajoutait-elle, ces gens là représentent une forme de mort, d’abêtissement de la réflexion, un refus d’une différence possible . » Marie NDIAYE vit en Allemagne depuis deux ans.  Posture sociale conforme à ses idées.

Un député de l’UMP relève ces propos comme « insultants », il appelle au devoir de réserve et demande l’arbitrage du ministre de la Culture.  Notre Identité Nationale: Bleu, Blanc, Rouge; Bleu pour la Liberté (d’expression entre autres,) Blanc pour l’Egalité et Rouge pour la Fraternité?  Valeurs qui devraient être portées par les représentants de notre pays qui s’en revendiquent. La pensée, l’expression, Libres, oui, mais « réservées. » Libres, mais surveillées !

La Liberté censurée, donc. On ne peut s’empêcher d’évoquer Soljenitsine, Valia Kropivnitskaya, en Russie, Guo Qizhen, Wang Guilan emprisonnés en Chine, Tran Anh Kim battue et arrêtée au Vietnam  …  divers temps, divers lieux et toujours la persécution: l’intimidation, l’arrestation, la torture, le silence.

L’Organisation Internationale Non Gouvernementale « Human Rights Watch » observe les manquements aux droits de l’Homme. Au cours des vingt dernières années, plus de 700 écrivains de 91 pays ont été concernés. En 2009, 37 ont été pris pour cibles pour avoir « exprimé des opinions contraires à celles de leur gouvernement, pour avoir critiqué des représentants ou des actions du gouvernement ou bien pour avoir écrit sur des sujets que leur gouvernement ne voulait pas traiter. » Parmi ces bénéficiaires de bourses Hellman Hamet, 6 sont de Chine, 6 d’Iran, 6 du Vietnam. Les autres de Birmanie, Colombie, Egypte, Erythrée, Gambie, Irak, Corée du Nord, Pakistan, Russie, Rwanda, Sri Lanka, Syrie, Tibet, Turquie, Tunisie, Zimbabwe. (Sources HRW)  Quelle partition notre pays pourrait-il jouer dans cet orchestre sinistre et glacial ?

Sans faire d’amalgame outrancier, posons des questions que l’actualité commande: quelle littérature voulons-nous ? Quels artistes ? Des livres écrits avec des barreaux de prison ?  De la peinture faite avec des godillots ? De la musique avec des doigts coupés et la langue arrachée ? Des créateurs emprisonnés ou contraints à l’exil, au silence et à l’oubli ? Qu’est-ce que vous voulez, vous les artistes et vous tous amateurs d’art et lecteurs épris de beau, de vérité et de liberté? Quelle société demain pour vos enfants ?

En ces temps chaotiques de faux-semblants, d’impudence, d’intolérance et d’attaques sournoises et frontales contre la démocratie et la laïcité, contre nos valeurs fondamentales de Liberté, la parole est souvent disqualifiée mais la voix libre des artistes et du peuple doit se faire entendre,  Souverainement.    

Jean-François Catelin