Archives de la catégorie ‘théâtre’

Festival 2016

Publié: février 17, 2016 dans Paroles paroles, poésie, théâtre

Effeuillez la marguerite!

Paroles 2016Le site: http://paroles-paroles.fr/

La brochure : http://fr.calameo.com/read/002216546809b6033f7da

L’équipe des Z’Ateliers a préparé pour vous un festival : théâtre, poésie, contes et musique, une semaine de vie entre scène, rue et coulisse. On s’y dit tout, les joies, les colères, les peurs, les dégoûts,  les peines… Cette palette d’émotions, en miroir de nos vies…  Et l’on se sent vivant, ensemble.

Poussez les portes, courez les rues, on vous attend. Nombreux!

Orange Diatonique

Vign_photos_dossier_4_005_ws1008139840A l’issue d’une semaine de résidence, Marie-Paule Bonnemason présentera quelques extraits de son récital de rue, programmé pendant le festival en mars 2016.

Evadée d’une grande maison d’opéra, Lady Wallala parcourt les routes, valises en main, avec pour seul compagnon, son accordéon diatonique, dérobé sauvagement dans la fosse d’orchestre au péril de sa vie !

Elle aborde son répertoire détourné, affublée d’un costume de fortune cousu dans une nappe aux couleurs d’oranges. Elle sourit aux joyeux qui rêvent, nargue les sérieux qui pensent et émeut les bienheureux qui aiment la vie ! Elle survivra contre vents et marées telle une reine dans la nuit, fièrement se souviendra de ses amours. Et trinquera à la santé du bonheur !

« Un cocktail subtil entre La Castafiore, Zezette et Nina Hagen. Un brin perché… Il n’en faut pas plus pour mettre de bonne humeur! »

vendredi 13 novembre 2015 20h30 au Batolune – Gratuit

Oculus

Cie du Chariot, avec Adeline Maisonneuve. Texte et mise en scène : Nicolas Ragu  

oculus 2C’est une fille femme enfermée. Ne sait pas pourquoi. Ne connait pas les règles ni les interdits. Elle est libre dans sa cellule. A seulement appris qu’elle avait fait le mal. Pense que c’est bien alors de l’avoir mise là. En cette zone d’oubli, la mémoire est sa seule compagnie. Elle crie la vie au maton, lui dit des mots, les siens ou ceux d’autres femmes détenues. Elle l’appelle Oculus puisqu’elle ne voit de lui que ses yeux par le guichet de la porte. A travers lui, elle s’adresse bien évidemment à tous les gens dans son langage libre, proche du cheminement de sa raison, déconstruit. Elle n’a pas toujours les mots dans l’ordre dans ces entre-temps. Son père aussi est là, quelque part dans sa tête, omni là, objet de ses adresses répétées.

Auteur, comédien, metteur en Scène, Nicolas Ragu est depuis 2012 lauréat du prix Claude Santelli, par la Fondation Beaumarchais. 

Vendredi 11 décembre 2015 20h30 – Batolune – 5/8 € – Gratuit pour les sponsors du festival « Paroles paroles » 2015 

Pensez à réserver votre place dès maintenant Batolune : 02 31 81 42 21 / contact@lebatolune.fr
paroles-paroles.fr 

Rencontres Normandes de Théâtre Amateur

Publié: novembre 11, 2013 dans théâtre

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

Photos © Matthieu Hiebel

Après une année de transition entre la cuisine et nowhere, la Compagnie « à travers le miroir » s’est remise au travail…  et reprend la route avec   Ciel Bleu Ciel  | Face au Mur | Tout va Mieux ,  une trilogie du dramaturge anglais Martin CRIMP.

Ce dernier spectacle présenté « en intime » en juin sera joué plusieurs fois dans les mois à venir.  Affiche Octobre 2013

logo2Dates à retenir pour l’instant: 

Dimanche 13 octobre, 17h, salle Jeanson, Equemauville.

Vendredi 18 octobre, 20h30, La FORGE, 25 rue de la Foulerie, Honfleur.  

Mais aussi…

Vendredi 25 avril 2014, 20h30,  Salle des fêtes, Genneville.

Dimanche 27 avril 2014, 16h, maison de quartier Venoix, Caen.

Pour en savoir plus,  le site de la Compagnie:  http://atraverslemiroir.eu/

Les Z’Ateliers de la Tête de Bois, l’association Cascade, les municipalités de Honfleur et Equemauville préparent la sixième édition du festival « Paroles Paroles. »

Du samedi 29 mars au dimanche 6 avril 2014

Ce festival, c’est…  une effervescence au début du printemps, une rencontre  entre public et artistes, entre amateurs et  professionnels,  un festival des littératures et expressions francophones. C’est… une soupape, un acte de résistance à l’austérité ambiante, à l’uniformisation des cultures.
Paroles 2013 - Tisseur d'ombres - © Patrice LE BRIS (4)
Vous êtes francophone et amateur?
Vous désirez présenter un spectacle (théâtre, conte, poésie, musique, danse…) de qualité?
Nous vous invitons à  nous soumettre votre candidature! 
Les pièces francophones – ou étrangères mais jouées par des francophones hors Métropole, sont privilégiées.
Les frais de déplacement sont à charge des compagnies. Nous assurons le gîte, le couvert, et la convivialité chez l’habitant!
Toutes les troupes sélectionnées perçoivent une indemnité dont le montant à ce jour n’est pas encore déterminé.
Merci de remplir le dossier joint et de nous le faire parvenir  par mail ou  en version papier le plus tôt possible, et dans tous les cas avant le 20 septembre 2014.
Nous aimerions également accueillir une compagnie amateur en résidence de création pendant le festival, avec restitution publique en fin de séjour. Si cette proposition vous intéresse, joignez-nous un mail qui motivera votre demande de « Résidence » à Honfleur ou Equemauville. Chaque projet  étant unique, nous le construirons ensemble.
Alors… à très bientôt de vous lire, vous voir ou vous entendre!

Les Z’Ateliers de la Tête de Bois.    Programme 2013 à lire ici: www.paroles-paroles.fr

Toutes les photos des Paroles 2013 sont à découvrir ici: https://plus.google.com/photos/103938847772162333772/albums/5861091736168460417?banner=pwa

Paroles paroles 2013: c’est terminé! Encore une belle aventure humaine: des rencontres extraordinaires, des talents découverts, ou révélés, et des spectacles en avant première  ! Avec 2 compagnies en résidence cette année,  4 compagnies et 2 groupes de musiciens sur le week-end, ce furent presque deux semaines non-stop de  spectacle vivant. Et la magie opère encore…

Une création tout public à partir de 7 ans.

affiche allumetteAllumette

Avec  Lorena Felei, Pascal Taburet 

Mise en scène: Sophie Meyer

« Plus je grandis plus je deviens l’enfant, qui est en moi. Je m’amuse à jouer au théâtre, le jour, la nuit et même dans mes rêves ! Je joue pour vivre. 

Tout le monde se souvient de « La petite marchande d’Allumettes »  qui depuis 168 ans meurt, « remeurt et reremeurt »… Ça , c’est de la faute à Andersen ! 168 ans que cette enfant vit et revit un destin fatal ! 168 ans, ça fait froid dans le dos! Vanessa Simon Catelin secoue l’oeuvre de l’auteur Andersen, et patatras… Voilà que les pages des contes se déchirent que les mots s’entremêlent… de cette pagaille naît l’idée de liberté… de vie, de cette poussière de pages naissent des étoiles de lumière qui donnent vie à une jeune fille : Allumette. Vanessa Simon Catelin agrandit les failles entres les mots, change les échelles, les codes et décide des rencontres improbables !» Sophie Meyer .

La marchande d’allumettes:   Comment tu as fait pour me trouver ?

Le ramoneur: J’ai senti le bois brûlé.

La marchande d’allumettes: Mes allumettes sentent le soufre.

Le ramoneur: Je me doutais que tu étais par là.

La marchande d’allumettes: Les allumettes sentent le soufre et le bois mort.

Le ramoneur: Et la lumière.

La marchande d’allumettes: Ça ne sent rien la lumière.

Le ramoneur: Evidemment que si, ça sent la lumière ici ! 

Et quand  la presse ou la télé s’en mêlent…
Un clic ici: http://vimeo.com/62523211#
Un clic là: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_–Allumette-embrase-le-public-du-Batolune-_14333-avd-20130321-64789634_actuLocale.Htm

Photos: François Louchet

© françois louchet 400© françois louchet 602© françois louchet 1067© françois louchet 1427© françois louchet 1675
© françois louchet 904© françois louchet 570© françois louchet 814© françois louchet 658

Sur scène:

« La compagnie du Souffle » née à Paris en 1992 devient « la Compagnie du Souffle 14 » en 2000 quand elle s’installe à Honfleur. Le souffle qui l’anime tient au travail collectif qui puise sa richesse dans l’interdisciplinarité artistique (théâtre, chant, musique, arts plastiques…) et dans le métissage culturel de ses membres. Tous partagent le besoin de raconter des histoires, de solliciter l’imaginaire, de faire rêver, encore et encore…

Sophie Meyer : « Mon terrain de jeux : les oeuvres théâtrales en direction de la jeunesse. J’aime mettre en rêves, en espace les mots d’auteurs comme : N. Papin ; P. Dorin ; B. Wengenast ; J-G Nordmann ; B. Bossard ; P.Aufort ; B. Lindström ; P. Gauthier ; Y. Pommaux… »
Lorena Felei : après le conservatoire, elle explore la tragédie classique, la Commedia dell’Arte, la comédie musicale, les auteurs contemporains. Joue sous la direction de P.Adrien, JL Jacopin,, S.Lastreto… et se perfectionne, auprès de P.Delbono, A.Kouznetsov, C.Buchvald, V.Colin, V.Nordey, L.Lagarde…
Pascal Taburet : musicien sur scène dès 13 ans, c’est l’interprétation de chansons qui l’a mené à jouer la comédie ! Depuis 2009, la machine est lancée, après les premiers courts-métrages, c’est pour lui une nouvelle histoire d’amour artistique qui commence !

A la plume:

Vanessa Simon Catelin enseigne en école élémentaire à Honfleur. Elle a publié des albums jeunesse aux éditions Kaléidoscope et Motus, joue la comédie et écrit pour le théâtre depuis 2008. Elle préside « les Z’Ateliers de la tête de Bois » et coordonne le festival de la francophonie « paroles paroles » . Allumette y a fait sa première apparition le 19 mars 2013.

Dans les coulisses :
La création lumière de ce spectacle est une co-production de la ville de Honfleur. La Compagnie du Souffle 14, a été accueillie 3 jours « en résidence » sur la scène du Batolune.

Création lumière : Benoît Nicolle

Bande son : Sophie Meyer et Romain Lecomte

Décor : François Lemonnier et Mélissa Vente

Illustration affiche : Sabrina Letondu

Conception affiche et photos: François Louchet

Champs d’Appel – 1ère partie

Publié: janvier 23, 2013 dans théâtre
Tags:
Quand les amis se produisent, on fonce!

Nous avons aimé « les éclaboussures »  et « D Day » en 2012, et aimons déjà  CHAMP D’APPEL , sans l’avoir vu… Certes nous commençons à manquer cruellement d’objectivité, mais restons lucides, le talent et la jeunesse n’en finissent pas de nous éblouir… D’ailleurs, nous envisageons de créer un fan-club. Qui adhère?

En attendant,

Rendez-vous  vendredi 25 ou samedi 26 janvier à 19h30, avec la Compagnie Accord sensible –
Festival « Les Envolées » à Rouen .


http://laccordsensible.wordpress.com/champs-dappel/

« Bon, la moissonneuse-batteuse s’éloigne. Et, tout d’un coup, je suis tenté de sortir de son sillon. Alors oui, bien sûr, il faut imaginer. Je prends à l’oblique. Attendez, je tire un peu sur le fil du micro. Voilà, j’avance. J’arrive maintenant sur une petite colline. C’est vraiment beau à voir. J’en profite. Ah, je me suis pris les pieds dans… Un renfoncement. J’écarte les brindilles. Comment dire ? C’est curieux. Ça a l’air d’être assez profond. J’ai envie de m’engouffrer à l’intérieur. Je ne sais pas si vous me suivez… »

Un projet dirigé par François Lanel
Fabrication collective
Avec la collaboration de Valentine Solé
Scénographie – David Séchaud &Thibault Moutin
Lumières & Régie générale – Thibault Moutin & Romain de Lagarde
Son – Lucas Hercberg
Avec Léo Gobin et David Séchaud

 
La Chapelle Saint LouisPlace de la Rougemare – 76000 Rouen

Réservations au 02 35 98 45 05