ZOUC et AGLA

 

 

Ecriture et conte : Vanessa Simon Catelin

Création musicale et interprétation : Isabelle Payen, Philippe Simon, Matthieu Voland.

Mise en scène : Marie-Paule Bonnemason

Gravures : Elsa Catelin

Illustrations : Cocotte en papier

Editions La marmite à mots : Livre à paraître printemps 2019

 

L’histoire

Chaque année, sur les terres du milieu, aux premiers jours du mois de l’ours, les clans se retrouvent.  Zouc et Agla sont amis depuis toujours, mais ce matin, quelque chose a changé : ils ne se regardent plus de la même façon.

Zouc vient d’une tribu du sud, mais il n’a pas le sang du soleil, c’est un taiseux timide, en lutte avec de grands sentiments qui l’assaillent quand il pense à son amie Agla.

Sacatic son chien, fait inlassablement la navette de l’un à l’autre, de A à Z.

Agla vient d’une tribu du nord, mais le froid ne l’a pas engourdie pour autant. L’arrivée du beau temps a sur elle l’effet d’un feu d’artifice. Elle pétille et virevolte, car ce soir, c’est fête.

Mais qu’est-ce qui la met le plus en joie ? Cette fête des masques où se célèbre le réveil des ours et de la nature, où tout est autorisé ? Ou bien le retour de son mystérieux ami Zouc qu’elle dévergonde et entraîne partout avec elle ?

ZOUK & AGLA-36.jpg

La musique

En écho de ce texte où les époques s’entremêlent, il est difficile de définir précisément le genre musical.

Des musiciens à l’écoute des mots : Les comptines et poèmes se parent de mélodies, et rythmes variés, tendres ou festifs selon le propos. La liberté est laissée aux trois musiciens de composer et d’harmoniser. Chacun se fraye le bon chemin entre les lignes : arrangements et interprétations épousent parfaitement le rythme des mots, C’est alors une autre mélodie qui se dégage du texte.

Voix et instrumentarium : Un campement nomade, des fragments de pierres, des graines, des cordes tendues, des instruments percussifs sauvages, simples et premiers côtoient les instruments harmoniques traditionnels (Claviers, guitare, cuivres, flûtes…)

Et les voix s’emmêlent entre conte et chant.

 

 

 

Le livre

Des gravures, des illustrations : un projet qui grandit, qui grandit….

La gravure est certainement l’art visuel le plus ancien : avant même de savoir écrire, les humains ont laissé une trace dans la roche, sur un tronc, dans la glaise, comme témoin de leur passage, ou même de leur histoire.

Ici, des gravures d’Elsa illustrent certains éléments des poèmes, en jouant avec les mots et leur musicalité. Des images enjouées, à la fois dans la tradition des gravures classiques mais dans une veine plus contemporaine. Une exposition des gravures en lien avec le spectacle est dès maintenant disponible.

L’illustratrice Cocotte en Papier, s’empare du tout et fait surgir les couleurs et le rêve. La nature et la poésie y son reines. Un véritable retour aux sources.

 

Pratique

Conte musical conçu dès sa création pour lieux insolites : médiathèques, salons, vérandas,  maisons de retraite, igloos, yourtes, bulles… mais également adapté aux salles de spectacle !

Spectacle acoustique, au-delà de 80 personnes, prévoir sonorisation.

Devis et renseignements sur demande : tetedebois.diffusion@yahoo.com

Un spectacle tout juste né, déjà grand ! Zouc et Agla – revue de presse 2018

La page facebook de la cie : Tete de bois et cies

Et aussi, rendez-vous sur la page de l’auteure, par ici !

Publicités